CFA2

L'argument maturité des jeunes Canaris

A l'heure de la reprise, le capitaine du FC Nantes, Jérémy Le Sourne (24 ans) affirme que la bande de Loïc Amisse a gagné en maturité dans son jeu.


Si Jérémy Le Sourne reconnaît évidemment qu'il aimerait avoir sa chance en équipe première, il est flatté d'être le capitaine de réservistes nantais dont il croit au potentiel. (Photo Atlantique Football Club).
Si Jérémy Le Sourne reconnaît évidemment qu'il aimerait avoir sa chance en équipe première, il est flatté d'être le capitaine de réservistes nantais dont il croit au potentiel. (Photo Atlantique Football Club).

Les jeunes protégés de Loïc Amisse, orphelins de Vertou et de La Chapelle-des-Marais dans le groupe G dit du « Centre », attaquent leur championnat samedi face à d'autres réservistes, ceux du Sco d'Angers. Parmi, ces Canaris qui aspirent à aller se frotter au plus haut niveau, on retrouve pour sa deuxième année au club, Jérémy Le Sourne, le capitaine désigné par Lolo Amisse. « C'est toujours une belle marque de confiance de la part du coach, même si l'objectif pour moi n'est pas d'être capitaine de CFA2. C'est glorifiant mais j'aspire à aller plus haut quand même », précise, dans un sourire, l'ex-Lorientais.

Pour retrouver le groupe d'entraînement de l'équipe une comme ce fut le cas lors de la deuxième partie de la dernière saison (puisque c'est bien de cela dont il s'agit dans un premier temps), il sait que cela doit passer par une excellente saison avec pourquoi pas, au bout du championnat, une montée en CFA comme récompense. « Pour une réserve, le CFA c'est quand même intéressant. Sportivement, ça n'a rien à voir avec le CFA2. Pour prétendre à aller avec la Ligue 2, lorsque l'on est jeune joueur, c'est aussi un niveau plus intéressant pour progresser », explique Jérémy.


Il reste à résoudre le problème de l'efficacité

Pour cela, les réservistes du FCN pourront s'appuyer sur une bonne préparation et un effectif qui se connaît bien pour avoir peu évolué. « En CFA2, c'est difficile d'accéder au haut de tableau mais je pense que cette année on est un peu plus mature, pas forcément au niveau de l'âge mais du jeu, affirme celui qui fait figure d'ancien dans le groupe (24 ans). Cette année, il n'y a pas beaucoup de nouveaux, le démarrage devrait donc être plus facile. »

Ça tombe bien parce que l'ouverture des hostilités dans le Maine-et-Loire ne devrait pas être évidente. Il faudra pour s'éviter toute désillusion gommer l'un des défauts récurrents de cette équipe : l'inefficacité. « Lorsque l'on ne marque pas, on n'est jamais à l'abri d'un contre, regrette le défenseur central. Cette année, il nous faut vraiment marquer beaucoup de buts, pour nous sécuriser et nous permettre de prendre un but sans se mettre en danger. On n'en a pas marqués tant que ça l'année dernière. Il faut vraiment que l'on s'améliore dans ce secteur-là ».
Si le chemin des buts pouvait alors s'ouvrir aux Canaris, ils pourraient bien s'envoler vers les hauteurs du groupe G...



Jeudi 23 Août 2012



National | CFA | CFA2